Un film de Friedrich Wilhelm Murnau (1926), avec Gösta Ekman Sr., Emil Jannings, Camilla Horn, Wilhelm Dieterle et Yvette Guilbert.
Ciné-concert de Jean-François Zygel, le 25 avril 2016 à la Philharmonie Luxembourg.

1       C'est à une palette des gris
2       que le spectateur est convié :
3       aplats de brume, crachin de
4       surimpressions, rôtir dans les feux
5       de l'enfer argentique —
6       sans chichis réalistes ; et les notes en
7       grappes, Stravinsky à la
8       rescousse comme Méphisto
9       Vendre l'âme des touches noires
10      (elles sont moins nombreuses...)
11      pour guérir les touches blanches
12      de modes trop tonals ; imposer
13      le grégorien pour contrer la peste,
14      invoquer trois fois le nom de
15      Liszt ! Marguerite ne peut pas savoir
16      le sort que l'objectif pervers
17      lui réserve. Le froid de la peste
18      contamine l'audience, Faust
19      se dévoue pour sauver nos âmes
20      Alors la nef résonne —
21      repoussante d'écho —
22      la lumière ruisselle et embrase,
23      dans un halo elle estompe et
24      souligne, pour finir en ré majeur.